Hime no mezame

Ayame se tenait au bout d’une prairie, quelque part dans une vallée. Alentour, les monts d’été de Kii (comment le savait-elle au juste ?), dressés dans leur lumière blanche, fermaient l’horizon. La forêt partout égale recouvrait le paysage. Elle était épaisse et étouffait le regard tout en l’attirant. Un doux désir d’errance attendait à sa…

La Femme Soldat et quelques fragments d’histoires

Je te vois ne plus penser, Keren. Et tu te tais, parce qu’il n’y a rien à dire qui mesure. Délimite et explique. Existe-t-il seulement, quelque part, trois mots qui puissent être prononcés sans qu’ils ne laissent aussitôt l’impression d’avoir été bavés sur l’image, en guise de sous-titres bâclés ? Qu’est-ce qui peut encore être dit,…